Uncategorized

Matériaux de menuiserie : quels en sont les avantages et inconvénients ?

En menuiserie, divers matériaux sont utilisés pour fabriquer les portes et fenêtres d’un logement. Choisis en fonction de leur esthétisme ou de leur durabilité, ils gagnent à être connus lorsqu’on souhaite concevoir ses premières portes et fenêtres. Trouvez dans cet article les différents types de matériaux utilisés en menuiserie et leurs points forts et points faibles.

La typologie des matériaux utiles en menuiserie

Aujourd’hui, on dénote environ cinq (5) types de matériaux utilisés en menuiserie. Ce sont :

  • Le PVC : le polychlorure de vinyle ou PVC est l’un des matériaux les plus utilisés en menuiserie. Matière isolante, résistante et esthétique, le PVC s’adapte à toutes les constructions, quelles qu’elles soient. Ce matériau a aussi connu de nombreuses évolutions au cours de ces dernières années. Les nouveaux PVC sont utilisables avec du bois ou de l’aluminium ;
  • Le bois : ce matériau est aussi employé en grande abondance en menuiserie. Il séduit par ses capacités d’isolation thermique impressionnantes. Il est très commun de voir des portes et fenêtres en bois dans les logements ;
  • L’Aluminium : ce matériau est considéré comme durable. Il est aussi esthétique et convient aux logements de type contemporain. On le distingue en divers coloris. Et il est le matériau utilisé pour les baies vitrées de grande taille ;
  • L’alliage de bois/alu : c’est une composition des deux matériaux que l’on utilise en menuiserie pour fabriquer des fenêtres ou les portes d’entrée de sa maison. Il a un prix plus élevé que celui des matériaux classiques ;
  • L’alliage de PVC/alu : c’est un composé de matériaux très efficace pour réaliser une bonne isolation thermique des maisons. Il coûte d’ailleurs moins cher que la réalisation d’une menuiserie en aluminium complet.

Comment choisir le bon matériau pour sa menuiserie ? Nos astuces !

Pour choisir le bon matériau, vous aurez le choix entre divers catalogues. Cependant, ceux-ci, loin de vous guider, peuvent vous embrouiller encore plus. Nous vous recommandons de chercher indépendamment de la nature du matériau la certification NF CSTBat pour l’aluminium ou le PVC. Pour le bois, la certification NF devra être recherchée. Rappelons que ces certifications valent pour les fenêtres. À celles-ci, il faudra lors du choix du bon matériau rechercher le label Acotherm et le label Cekal. Ce label n’est attribué qu’aux matériaux déjà estampillés de la mention NF CSTBat ou NF Fenêtre bois.

Le label Acotherm est un garant de la qualité de l’isolation thermique et acoustique, mais aussi des performances d’étanchéité à l’air, à l’eau et au vent (AEV). Le label Cekal évalue la qualité du vitrage en termes de sécurité et de performances thermiques et acoustiques. Il est indispensable pour bénéficier d’éventuels avantages fiscaux.

Pour choisir le bon matériau, il faudra aussi tenir compte du prix, de l’isolation et de la résistance aux intempéries. En réalité, le climat est un critère sélectif qui influence le choix du matériau. Et pour choisir le matériau utile en menuiserie, il faudra aussi tenir compte de l’entretien. Plus l’entretien sera aisé, simple sera votre choix. Enfin, pour choisir le bon matériau en menuiserie, il faudra aussi tenir compte de la durée de vie de celui-ci.

Les différents avantages et inconvénients du PVC

Le PVC est l’un des matériaux les plus utilisés en menuiserie. Il séduit, car il est considéré comme ayant un bon rapport qualité-prix. Par ailleurs, les artisans et les consommateurs le préfèrent, car il ne coûte pas cher. En outre, il offre de très bonnes performances en matière d’isolation thermique et phonique. Le PVC est utilisé pour la fabrication en menuiserie de portes et fenêtres. C’est un matériau qui ne nécessite pas trop d’entretien et permet d’isoler efficacement la maison. Il offre un large choix de modèles et de coloris.

Toutefois, le PVC est un matériau qui ne supporte pas les variations de température et peut donc poser des problèmes de sécurité et de durabilité. Il est sujet à des dommages, dont les rayures qui sont difficiles à réparer. Enfin, c’est un matériau qui peut engendrer beaucoup de salissures et de poussière.

Les différents avantages et inconvénients du bois

Le bois est un matériau noble que le menuisier utilise depuis des siècles. Vous le constaterez d’ailleurs sur le site internet https://www.dunoyer.com/menuiserie-bois. Il rehausse l’attrait de votre bâtiment et est réputé pour sa touche chaleureuse. Le bois est simple et esthétique. Il est durable et a de grandes performances énergétiques supérieures à celles de l’aluminium et du PVC. L’avantage principal du bois est qu’il convient à la fois pour la menuiserie extérieure (porte d’entrée), mais aussi pour la menuiserie intérieure (fenêtres, baies vitrées, volets, stores, etc.). Il offre un rendu original et des possibilités de personnalisation variées.

Lorsqu’on opte pour une fenêtre en bois par exemple, la température est agréable à la surface. Les fenêtres offrent aussi plus de sécurité en cas d’incendie. Par ailleurs, les fenêtres en bois sont protégées de la pollution grâce aux traitements de surface.

Les inconvénients liés au bois résident dans le fait que le matériau nécessite un entretien régulier. Selon son essence, les traitements du bois varient. Mal entretenu, le bois peut se détériorer, se décolorer. Par ailleurs, le bois est un matériau qui est cher. En l’occurrence, le bois de chêne est un matériau au prix très élevé. D’ailleurs, il est souvent remplacé par du bois de mélèze ou le pin. Aussi, le poids des fenêtres bois est plus important que celui des fenêtres PVC. La durée des intervalles d’entretien est autour de 5 ans selon l’exposition aux intempéries et au soleil.

Les différents avantages et inconvénients de l’aluminium

L’aluminium est très employé pour la menuiserie dans les immeubles et bureaux. Il est préféré pour sa robustesse et sa résistance aux intempéries. En outre, une porte ou une fenêtre en aluminium ne nécessite que très peu d’entretien. Ce matériau s’utilise pour des surfaces vitrées et est aisément reconnaissable.

En revanche, l’aluminium a l’une des isolations thermiques les plus faibles du marché. Il ne peut absorber efficacement la chaleur et la fraîcheur. Le matériau est onéreux — il coûte presque autant que le bois — et se recycle difficilement. Enfin, sa production est énergivore. Il ne résiste pas au vent de par sa légèreté.

Les différents avantages et inconvénients de l’alliage bois/aluminium

Le composé de bois et aluminium a pour avantage le renforcement de l’étanchéité des ouvertures. Le mixte bois/aluminium vous garantit une isolation thermique ou phonique de qualité. Allier le bois et l’aluminium permet par exemple de réduire les fréquences d’entretien d’une fenêtre. Mieux, l’aluminium se marie très bien avec la devanture d’un logement et offre un catalogue intéressant de coloris.

Le bois est posé en intérieur tandis que l’aluminium est posé à l’extérieur. L’intérieur présente un aspect chaleureux et crée une impression de cocon tandis qu’à l’extérieur, la fenêtre est protégée des intempéries, des rayons UV et nécessite seulement un nettoyage intermittent à l’eau savonneuse.

L’isolation thermique est renforcée par l’acoustique naturelle du bois, mais aussi par les lames d’air du capotage aluminium. Côté lumière, l’usage de l’aluminium crée des profilés plus fins et optimise l’apport solaire en chaleur et en lumière.

En revanche, soyez conscients que le mixte bois/aluminium est plus cher que tous les autres matériaux. Considéré comme recyclable, le bois est facilement renouvelable et absorbe le CO2. Cependant, la plupart des traitements appliqués sur la fenêtre en bois ne sont pas toujours naturels, ce qui rend son entretien un peu complexe. On ne saurait également ignorer le fait que l’aluminium requiert plus d’énergie.

Les différents avantages et inconvénients de l’alliage PVC/aluminium

L’alliage PVC/aluminium satisfera les indécis. Il permet une face extérieure en aluminium et un cadre intérieur en PVC. Cet alliage confère à la porte un aspect moderne et est un excellent compromis. Le PVC côté intérieur est très performant en termes d’isolation thermique. Néanmoins, une fenêtre PVC/aluminium est plus cher qu’une fenêtre classique faite entièrement d’aluminium ou de PVC.

Indépendamment de leur nature, ces alliages ont un bilan carbone médiocre dû aux traitements appliqués au bois et au processus de transformation de l’aluminium ou du PVC émettant des composés nocifs pour l’environnement.

Au final, on retient qu’en menuiserie, les matériaux les plus utilisés demeurent le PVC, l’aluminium, le bois et des alliages. Ils permettent souvent de réaliser des fenêtres et des portes au gré des envies du maitre d’ouvrage. Ces différents matériaux offrent individuellement une isolation thermique et acoustique, une durabilité, un prix et un esthétisme qu’il faudra prendre le temps d’apprécier.

Il faut aussi leur reconnaître certains désagréments qu’il faudra prendre en considération avant d’opérer toute commande. Leur prix n’est pas souvent à la portée de toutes les bourses. Et le bilan carbone est parfois déplorable. La transformation du minerai en aluminium par exemple peut être très énergivore.

Quel que soit le matériau choisi, assurez-vous de faire correctement votre prospection. Ceci vous permettra déjà d’avoir un aperçu du style de portes et fenêtres, puis de déterminer les matériaux qui ont la cote. N’hésitez pas à bien penser votre demande de devis, et si vous souhaitez opérer ces travaux vous-même, veillez prendre toutes les précautions nécessaires.

Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Close
Close